Langues, littératures et cultures du Moyen Âge à la Renaissance

La formation doctorale proposée vise à l’étude des aspects littéraires, linguistiques, philologiques et codicologiques de la production textuelle médiévale, marquée par une forte unité entre littératures de langues diverses (romanes, germaniques, classiques ou orientales). L’étude globale de la période médiévale, du haut Moyen Âge à la Renaissance, permet de considérer sur la longue durée les différentes cultures médiévales de façon cohérente et unitaire, en marquant à la fois les différences et les affinités, les continuités et les nouveautés.

La formation proposée comporte dès lors plusieurs originalités : elle se base sur l’étroite relation entre l’approche textuelle (analyse de textes, histoire littéraire, narratologie, ecdotique), l’approche philologique (codicologie, ecdotique, rapport texte-image) et celle qui relève des sciences du langage (linguistique historique, dialectologie). Elle refuse d’atomiser indûment la civilisation médiévale et de s’enfermer dans une périodisation trop rigide ; elle impose de croiser le regard des disciplines et prend toute sa pertinence dans son organisation coordonnée sur plusieurs domaines d’études.