A- A A+

Philologies et littératures classiques et orientales

L’établissement des textes anciens et leur interprétation demeurent la pierre angulaire des études classiques et orientales. Les hasards d’une transmission souvent capricieuse, l’état de conservation souvent précaire des documents (papyrus, tablettes, manuscrits), la difficulté des langues, dont beaucoup ont dû être réapprises (égyptien ancien, accadien, hittite, vieux perse, etc.), ont forcé nos prédécesseurs à mettre au point des méthodologies rigoureuses (critique textuelle, grammaire comparée, exégèse) qui ont ensuite essaimé dans d’autres disciplines.

Le module se propose d’étudier de manière croisée les problèmes spécifiques des philologies classique et orientale. Il s’adresse à tous ceux dont les recherches se fondent sur l’analyse d’un corpus de textes en langues anciennes, que l’objectif de cette analyse concerne l’histoire ou le fonctionnement de la langue, l’édition et la traduction, ou l’interprétation du contenu (littéraire, mythologique ou plus généralement historique) de ces textes.